Une première année sous le signe de l’attractivité et du développement économique pour le maire de Matane

Eddy Métivier, maire de Matane. Crédit photo : Denis Lévesque - Monmatane.com

Un peu plus d’une année s’est écoulée depuis l’élection du nouveau maire de Matane Eddy Métivier. Monmatane.com a voulu faire un tour d’horizon des principaux dossiers qui l’ont tenu occupé depuis novembre 2021. Deux grands thèmes ressortent de cet entretien : attractivité et développement économique.

M. Métivier a abordé d’emblée le projet d’aéroport à Matane, sur lequel il a travaillé alors qu’il était conseiller municipal. Il s’est dit très fier de cet accomplissement, qui lui a valu d’être élu comme maire, selon les commentaires de nombreux citoyens pendant la campagne électorale. Il s’est aussi réjoui du fait que le nouvel aéroport a permis l’évacuation de 475 personnes ayant besoin de soins médicaux urgents depuis son inauguration.

Le maire a également mentionné qu’il profite de chaque occasion pour conscientiser les paliers de gouvernement à accorder une aide financière à la Ville de Matane pour la construction du complexe aquatique, de façon à minimiser l’impact de ce projet sur le compte de taxes des citoyens. M. Métivier a aussi indiqué que le conseil municipal a donné le feu vert pour l’acquisition d’un nouveau système de drainage pour la piscine municipale au coût de 400 000 $, afin d’en prolonger l’usage.

Un autre projet majeur concerne la réfection du barrage Mathieu D’Amour, qui est sous la responsabilité du ministère de l’Environnement du Québec. Le maire a déclaré avoir discuté avec le ministère pour s’assurer que les travaux n’entraîneront pas la perte des atouts touristiques du barrage, comme par exemple les fenêtres d’observation du saumon. Il a aussi réussi à faire inclure dans les plans d’ingénierie du barrage, la fondation d’une tour d’observation qui aura plusieurs étages. Le barrage sera élargi pour faciliter la circulation des piétons et il y aura ajout de mobilier urbain, d’aménagement paysager et d’un petit agora, aux frais de la ville cette fois.

Eddy Métivier place l’attractivité au coeur de ses priorités pour la ville de Matane. C’est pourquoi plusieurs nouveaux sites et nouvelles infrastructures ont vu ou verront le jour sous peu, comme une patinoire de dek hockey qui sera en fonction cet hiver, de nouveaux équipements dans les parcs de la ville, notamment au Parc des Îles et une piste de pumptrack. Un plan d’urbanisme a été élaboré pour dynamiser la rue Saint-Jérôme, de concert avec les citoyens. Le maire a aussi entrepris des démarches pour obtenir du financement pour la réfection des murs de la rivière Matane, un atout essentiel pour la ville selon lui. Et fait intéressant, il y a eu dépôt d’un projet de parc photovoltaïque de 32 MW sur le site d’enfouissement de la ville de Matane en juillet dernier, par l’entreprise Saint-Augustin Canada Électrique, afin de générer de l’électricité grâce à l’énergie solaire. Des nouvelles sont attendues en décembre.  

Le maire de Matane considère que le développement économique est vital pour une ville. Il a d’ailleurs reçu de bonnes nouvelles en ce sens dans les derniers mois, à commencer par l’annonce en mai dernier de l’octroi d’une aide de 81,3 millions de dollars de la part du ministère des Transports du Québec pour la réfection du port. En août, la Ville a reçu l’annonce d’une aide financière de 10 millions de dollars pour décontaminer le site  de l’ancienne usine Rock Tenn,  pour y attirer d’autres entreprises. M. Métivier, en compagnie du directeur général de la ville Nicolas Leclerc et de Jean Langelier, directeur général de Développement économique Matanie, s’est rendu en mission économique en Allemagne et en France en octobre dernier. Le trio a notamment visité des installations manufacturières en Allemagne pour s’assurer que les entreprises qui souhaitent s’installer à Matane, rencontrent les normes environnementales ainsi que celles concernant la santé et la sécurité au travail :

Il n’a pas été possible de connaître le nom de l’entreprise intéressée à s’établir à Matane, ni dans quel secteur elle se trouve, en raison d’ententes de confidentialité. Le voyage a également permis de voir un parc photovoltaïque en fonction à Bordeaux en France, comme celui qui sera peut-être installé à Matane. Le maire et ses deux collègues se sont rendus à la Maison du Québec à Paris, pour rencontrer la représentante du Québec en France et son équipe, dans le but de faire la promotion de Matane, du Cégep, des attraits touristiques et de faire connaître la volonté de développement économique de la Ville.

Le maire a conclu l’entretien avec Monmatane.com en indiquant que le conseil municipal travaille présentement sur les prévisions budgétaires, qui seront complétées début décembre et qu’une hausse de taxes municipales est prévue en raison de l’inflation  :