Une seconde vie pour les pancartes électorales

Une des pancartes du candidat libéral Louis-Éric Savoie était toujours visible mercredi près du pont du centre-ville. (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

Deux jours après le dévoilement des résultats concernant la campagne électorale fédérale, les pancartes des candidats et candidates sont toujours visibles dans les rues et artères principales de la région.

Même si seulement deux visages étaient visibles dans certains secteurs, des affiches de la députée réélue, Kristina Michaud et du candidat libéral Louis-Éric Savoie sont toujours accrochées en hauteur avec celles de leur chef respectif.

Rejoint par téléphone, le candidat défait Louis-Éric Savoie était dans la Matapédia et poursuivait le ramassage des écriteaux, il nous avoue que certaines ont déjà disparu du décor au lendemain de l’élection alors que certaines personnes les ont retirés elles-mêmes et les ont conservés.

Fait inusité, il semblerait que des gens s’en servent même à la chasse précise monsieur Lavoie, soulignant à la blague qu’il souhaite que cela ne se transforme pas en cible pour les chasseurs. Il semblerait que plusieurs chasseurs s’en servent pour la toiture de leur camp de chasse.

D’autre part, il nous précise que celles toujours visibles à Matane seront retirées sous dans les jours qui viennent. Quelques-unes feront partie de collections pour certains et les autres prendront le chemin de la récupération.

L’une des pancartes électorale de Kristina Michaud se retrouve à l’entrée du Cégep de Matane. (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

Du côté du Bloc québécois, d’après Pénélope Garon, responsable des communications et des relations médias au bureau de Kristina Michaud, l’opération pour retirer ces pancartes est en cours dans chacune des MRC et devrait être complétée sous peu. Mme Garon souligne qu’elles serviront à nouveau, soit pour des projets de bricolage, de construction ou autre. Elle précise du même coup que si certains citoyens en veulent, ils pourront contacter l’un des bureaux de la députée.