Une vision d’avenir prometteuse pour le projet d’agriculture urbaine

Une partie des jardins des Lopins Verts (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

Le projet d’agriculture urbaine de la Ferme Citoyenne de La Matanie poursuit son développement. En lien avec les différents points soulevés par certains citoyens lors des consultations des derniers mois, plusieurs objectifs-services sont dans la mire de l’organisme à but non lucratif pour les années futures.

Il est entre autres question d’environ 60 parcelles de terre de 10 mètres carrés et de 20 bacs surélevés d’un mètre carré qui seraient destinés à la location auprès des membres qui souhaitent jardiner.

Une partie des jardins des Lopins Verts, un autre beau projet qui poursuit son expansion. (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

On suggère également de réserver une parcelle de terre d’un tiers d’hectare cultivé collectivement afin de fournir en aliments frais la Cuisine collective-région de Matane, le Club des Petits Déjeuners ainsi que d’autres organismes communautaires de la région. Une autre portion d’environ un tiers d’hectare en engrais vert et plantes mellifères aurait pour mandat de favoriser les rotations de cultures et nourrir les ruches collectives.

Parmi les autres idées proposées, une serre collective chauffée et automatisée d’une grandeur de 275 mètres carrés, un lieu de pratique pour recevoir des formations en horticulture, un lieu pratique pour les enseignants qui souhaitent offrir des cours en nature avec leurs élèves, un poulailler collectif, un service de bibliothèque d’outils et plus encore. Ces suggestions pourraient se concrétiser en 2022-2023. Suivez les développements à venir via la page Facebook de l’organisme :

https://www.facebook.com/groups/fermecitoyennedelamatanie